Accueil (22/12/2017)
 
Qui sommes nous (24/09/2017)
 
Services au public (30/12/2017)
 
Associations sportives (13/12/2017)
 
Autres associations (09/10/2014)
 
Ephéméride (12/01/2018)
 
Conseils communautaires (13/12/2017)
 
Conseils municipaux (22/12/2017)
 
La gazette de SAINT AULAYE (11/12/2017)
 
En direct du Sénat (07/02/2014)
 
Politique (12/04/2016)
 
Regardez, c'est comme si vous y étiez (10/02/2009)
 
Petites annonces (27/09/2009)
 
Formulaire d'inscription sur le site (18/08/2009)
Conseil municipal : 20140610


Conseil municipal du 10 juin 2014.

 

Avant l’ordre du jour, il est d’usage d’approuver le compte-rendu du conseil municipal précédent.

Monsieur VARIN précise que les compte-rendus doivent être diffusés dans les 10 jours suivant le conseil municipal, ce qui n’a pas été fait. Monsieur DENOST signale que, sur le site de la mairie, les compte-rendus des conseils municipaux depuis le 21 janvier, n’apparaissent pas et qu’il n’a pas reçu celui du 24 avril.

Monsieur BORDAS est conscient de cela et, vu le nombre de personnel à sa disposition , entre des délibérations qui peuvent apporter des subventions et qui doivent être envoyées à la Préfecture et un compte rendu, il choisit la demande de subvention.

Notre avis : Il ne sert à rien d’accabler monsieur BORDAS qui fait ce qu’il peut avec les moyens dont il dispose. Si les directives de l’état socialistes avaient été celles pour lesquelles nous avons voté et non pas copiées collées à celles de l’équipe gouvernementale précédente, ces 2 interventions n’auraient pas eu lieu.

Monsieur VARIN se propose de faire le compte-rendu de ce conseil municipal et de le transmettre le lendemain (11 juin) à la mairie sous le format de Word.

Notre avis : Cette proposition est bonne mais cela n’est pas cela qui amènera à la création d’un poste d’administratif à la mairie pour remplacer les diverses absences autorisées par la loi.

 

Ordre du jour

 

Acquisition de terrain avec bâtiment à la Valade

Une visite du site est prévue pour les élus afin de savoir où loger les associations et que faire du site. A une question de monsieur DENOST, monsieur le Maire répond qu’une des solutions proposées, entre autres, serait de créer un patronage avec repas du midi.

Notre avis : Personne ne s’est intéressé au prix d’achat de ce terrain. Est-ce que ce prix est secret où y a t’il des choses que les Eulaliens ne doivent pas connaître. Sur ce point de l’ordre du jour, nous trouvons la minorité municipale étrangement silencieuse.

Projet de cession d’immeubles

Les personnes voulant acquérir le rez-de-chaussée de l’immeuble en question étaient présentes au conseil municipal.

Le bas est vendu 50 000 € puis ensuite, les acquéreurs devraient acquérir le haut de l’immeuble. Tous les conseillers sont d’accord sur ce principe et monsieur DENOST propose de vendre le haut en location vente. Les acquéreurs sont ouvert à cette solution. Monsieur le Maire propose de réfléchir sur la vente du haut de l’immeuble.

Proposition de monsieur le Maire de vendre l’immeuble du 7 de la rue des faux Christs dont l’évaluation des domaines le situe à 120 000 €. Il est prévu de contacter la bourse de l’immobilier pour une nouvelle évaluation.

Subventions communales

Vu que les subventions de l’état envers les communes ont diminué depuis 2 ans, la commission municipale propose de diminuer de 5% celles de cette année. Les critères pris en compte pour le versement des subventions sont : le nombre d’adhérents adultes et enfants, la participation aux activités communales, les salariés déclarés et les dépenses obligatoires (trajets par exemple). La liste des subventions allouées aux associations a été énumérée.

Les subventions du foot, de la pêche, d’Eulalie festif, de la FNAC et de l’école de musique seront revues par la commission et représentées lors du prochain conseil municipal.

Monsieur DUMONTET informe le conseil municipal qu’un groupe de jeunes voudrait remonter le comité de fêtes.

Désignation des membres du CCAS

Les membres du conseil municipal désignés pour faire partie du CCAS sont monsieur DUMONTET et mesdames JOSEPH-JOUBERT, GARCIA, GRANGE, ROUQUETTE et MARTY. Il manque quelques personnes comme membre de la société civile.

Désignation d’un délégué auprès de la fédération des stations vertes

Le délégué est monsieur DESSAIGNE. Celui ci tient à préciser que les stations vertes sont de la compétence des communes et non de la CDC. Pour LA ROCHE CHALAIS ce serait l’Office du Tourisme qui s’en occuperait or, l’OT est de la compétence de la CDC. Monsieur DESSAIGNE demande que cela soit mis au clair.

Désignation des délégués auprès du conseil d’administration du collège

Monsieur EYMARD est désigné pour cette fonction et madame ROUQUETTE sera sa suppléante.

Orchestre pour le repas des aînés

Il aura lieu le 11 janvier 2015 et ce sera le même orchestre que l’an dernier avec un devis de 700 €. Monsieur VARIN propose de ne pas inviter, cette année, les personnes venant d’avoir 60 ans et, petit à petit, reculer les invitations jusque l’âge de retraite.

Notre avis : Si l’état repousse l’âge de la retraite de plus en plus loin, la municipalité n’aura plus besoin de faire un repas des aînés car il n’y en aura plus.

Monsieur EYMARD, lui, propose de supprimer la bouteille de vin offerte à la population masculine tout en gardant la fleur offerte à la gente féminine.

Notre avis : C’est mieux.

De toute façon, ces décisions seront étudiées par la commission adéquate.

Assurances – avenant

Il s’agit d’assurer le tracteur que la municipalité vient de se procurer. Coût de l’avenant : 261 €.

Dons

45 € sont acceptés en dons.

Remboursement des frais kilométriques

128 € seront remboursés. Par la même occasion, nous avons appris que madame JOSEPH-JOUBERT, troisième adjoint au maire, ne touchait aucune indemnité.

Notre avis : Nous comprenons mieux, tout en étant d’accord avec elle, son opposition aux indemnités des Président et vice-présidents de la CDC.

Personnel – CAE

L’emploi en question est un emploi pour le balayage manuel de 20 heures par semaine. Cet emploi sera reconduit à partir du 18 juin.

Un autre emploi  de 10 heures par semaine est prolongé à la bibliothèque.

Personnel – Emploi saisonnier

4 emplois saisonniers seront recrutés : 1 pour le musée du cognac et 3 pour le musée du pastel.

Redevance pour l’occupation du domaine public

Il est de 4 € au m². Il est demandé à madame JOSEPH-JOUBERT de réfléchir à un nouveau tarif.

Sur la place Pasteur, un chalet en bois sera posé pour la saison estivale. Une somme de 500 € sera demandée à monsieur Tony LAGARDE. Il paiera l’eau et l’électricité aux coûts réels. Dans son contrat est prévu qu’il soit ouvert 7 jours sur 7 matin et soir jusque 22 heures.

Monsieur DESSAIGNE déplore que l’on impose un horaire à monsieur Tony LAGARDE. Il met en avant que monsieur Tony LAGARDE s’installe pour, entre autre, gagner de l’argent et non pas pour se faire bronzer. De plus si il n’y a personne de 21 heures à 22 heures, il paiera de l’électricité pour rien.

Modification commissions municipales

Cela consiste à ajouter des élus à diverses commissions. Madame JOSEPH-JOUBERT fera partie de la commission du développement durable, madame GARCIA et monsieur JAULIN de la commission du personnel et madame GARCIA de la commission des associations.

Point sur les remparts

Actuelle ment, la somme de 3 000 € est versée en dons et 7 000 € par la réserve parlementaire. Le Président du conseil général a informé monsieur le Maire qu’une somme de 40 000 € a été inscrite lors de la prochaine décision modificative du budget du CG.

Les travaux devraient durer 2 à 3 mois et débuter fin 2015. Malgré la demande de monsieur DENOST et de madame GRANGE, aucun coût des travaux n’a été divulgué. Par contre les élus pourront voir le dossier.

Notre avis : Une fois les subventions ôtées, le reste du coût de la réparation des remparts sera payé par la municipalité avec nos impôts. Il nous semble anormal que la population ne soit pas informée du coût de ces réparations.

 

Questions ajoutées à l’ordre du jour

 

Admissions en non valeur

Sont admises en non valeurs les sommes de 67,00 € pour l’assainissement et 102,24 € pour les locations communales.

Personnel en remplacement

Deux agents seront affectés par le centre de gestion à SAINT-AULAYE. Un agent municipal à plein temps du 23 juillet et un agent à mi temps à la municipalité et à mi temps à la CDC (office du tourisme). Le coût pour la collectivité est de 4,9% du salaire brut de ces employés versé au centre de gestion.

Notre avis : Comment va être versé la somme due pour l’agent travaillant sur la commune et sur la CDC ?

Personnel saisonnier

Pour les mois de juillet et août, 3 personnes ont été recrutées pour surveiller la plage et la piscine et 2 personnes pour les toboggans.

Monsieur DESSAIGNE signale que le SYMAGE a laissé des gravois et n’a pas refermé le chantier.

Service de garderie

Dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, un questionnaire a été distribué dans les 2 écoles de SAINT-AULAYE (153 en maternelle et 177 en primaire) pour savoir si les parents étaient favorables à un accueil du mercredi après midi, à un repas du mercredi a midi et, éventuellement, à un accueil pendant les vacances scolaires. En corollaire, était posé la question des besoins de garde des  enfants de 0 à 3 ans. Accueil du mercredi après midi : 54 réponses positives, restauration du mercredi midi : 56 réponses favorables, accueil pendant les vacances scolaires : 59 réponses étaient pour ce projet. Quant à la mini crèche, elle n’y a eu que 13 personnes intéressées. Monsieur le Maire propose de faire un essai de garderie du mercredi après midi avec restauration pendant 3 mois pour les 59 foyers soit 137 enfants. Il est prévu une présence de 20% de ces 137 enfants soit une trentaine d’enfants. Le budget prévu pour les 3 mois serait de 8 290 € avec une seule directrice. Si il y a 2 lieux de garderie (maternelle et primaire), il faudra ajouter le coût de cette seconde directrice. Décision sera prise lorsque la commission aura fait le point sur les points en suspend.

 

Prochains conseils municipaux

 

Le premier se déroulera le 20 juin à 19 h 30 avec un seul point à l’ordre du jour : désignation des délégués pour les élections sénatoriales.

Le second se déroulera le 1er juillet.

 

Questions diverses

 

Association ciné passion

Le conseil municipal doit désigner 2 représentants auprès de l’association ciné passion. Mesdames JOSEPH-JOUBERT (trésorière de l’association) et MARTY sont désignées.

Vente de bois

14 peupliers venant des bords de la Dronne ont été vendus 1 648 €. Le SYMAGE est chargé du replantage.

Centre bourg

Au cours de la visite de chantier, il est apparu que le passage devant le monument aux morts était trop étroit. L’élargissement et l’alignement du monument aux morts va coûter 8 710 € HT.

Au sujet du monument aux morts, monsieur VARIN propose que les services techniques repeignent les obus en gris et que ceux-ci soient remplis de béton afin qu’ils ne rouillent pas de l’intérieur.

Permanence d’ouverture de la mairie

Il s’avère que très peu de personnes (maximum 3 voire aucune personne) ne prend contact avec la mairie le samedi matin. Toutes les mairies de la région sont fermées le samedi. Monsieur le Maire demande aux conseillers de réfléchir, pour un prochain conseil municipal, au projet de fermeture de la mairie le samedi matin. En plus de l’argument de la présence d’un agent qui attend pour ne recevoir personne, monsieur le Maire met en avant l’économie réalisée par cette non ouverture : heures supplémentaires des agents et électricité.

Maison pluridisciplinaire de santé

Lorsqu’elle ouvrira, on y trouvera, pas tous les jours pour certaine spécialité, des médecins, un dermatologue, un neuropsychiatre, un kinésithérapeute, un cabinet infirmier, un podologue, un gastro-entérologue et un ostéopathe.

Lecture des courriers

Notre avis : Nous avons noté qu’une réunion concernant l’écoquartier était programmée le vendredi 13 juin à 11 heures. Naturellement, comme pour la dernière réunion, la commission extra municipale créée pour l’écoquartier n’a pas été conviée. Nous nous demandons pourquoi. Y a t’il des personnes à éviter dans cette commission ?

 

Tour de table

 

Monsieur EYMARD présente des dates de réunion dont celle de la commission environnement dont il s’occupe. Il présente, aussi, un plan de circulation avec des panneaux de sens interdit et des panneaux stop. Il propose aussi des zones bleues.

Monsieur VARIN propose que les services techniques bouchent avec des plaques de contreplaqué l’endroit où devait être déplacée la boucherie. Puis de faire peindre par un artiste ces plaques.

Monsieur VARIN demande où aura lieu la fête de la musique. Monsieur le Maire lui répond qu’elle aura lieu à SAINT-AULAYE.

Monsieur VARIN propose que la commission des travaux se réunisse afin que certains travaux soient suivis (problème au pont rouge et pose de chatterton sur panneaux d’accueil de SAINT-AULAYE, que soit défini un calendrier des travaux et qu’un planning prévisionnel des travaux soit fait.

Monsieur DENOST signale, rue du docteur ROUSSEAU, une zone sans éclairage et le déplacement d’un panneau stop qui est difficilement visible. Il signale, aussi, l’installation d’une entreprise de photovoltaïque.

Monsieur DESSAIGNE propose que le nombre de logements libres sur la commune soit inscrit dans le journal municipal et signale qu’une entreprise de distribution de pain et d’épicerie devrait s’installer dans les locaux de l’ancienne boucherie ROBIN. Il demande, aussi, s’il est possible de repeindre la cabane de l’office du tourisme à la LATIERE ou, même, la raser et en monter une autre.

Monsieur VARIN réagit à cette demande. En effet, il dit « Avec tout ce qui est demandé, par les uns et par les autres, dans 10 ans ce n’est pas prêt d’être terminé. … Il y a le travail quotidien, partout... » Il donne , en exemple, la balayeuse qui, en fin de compte, n’a fait que déplacer du gravier car le conducteur de la balayeuse était seul. Monsieur VARIN continue « A partir de ce qui est programmé, donc obligatoire, vous cherchez à combler les trous et c’est le chef qui est chargé de trouver les priorités. Lors d’un précédent conseil municipal, vous avez dit que les personnes qui désirent faire exécuter des travaux l’inscrivent sur un cahier. ... Le responsable ne sait pas ce qu’est la priorité. … Il faut qu’il n’y ait qu’une seule personne qui donne l’ordre, ou monsieur JAULIN ou monsieur le Maire et là c’est le top. »

Monsieur VARIN se propose pour faire un audit pour proposer des marges de progrès afin d’obtenir des résultats. Il demande s’il y a un responsable outillage.

Notre avis : A l’armée, le soldat est corvéable à merci. Heureusement ce n’est pas le cas partout.

Ceci dit, le personnel des services techniques a, à sa tête, un responsable dont monsieur VARIN doute des capacités. Pourtant, ce responsable n’a jamais eu de retard à l’avancement et, même, monsieur le Maire, à plusieurs reprises, s’est félicité de l’avoir à la tête des services techniques.

Le service technique se compose de 7 personnes dont 1 CAE affecté au balayage manuel dont le contrat a été prolongé au cours de ce conseil municipal. Ne reste que 6 personnes pour la maintenance. En ce moment, il y a 3 absences  autorisées pour diverses raisons. Reste 3 personnes Si l’on nomme un responsable outillage (qui est en fait un magasinier), celui-ci devra rester dans son magasin car il ne peut être responsable si du matériel est utilisé et non rendu en son absence. Resterait 2 personnes… Comment faire face avec 2 personnes ???

Au lieu de s’attaquer aux services techniques, monsieur VARIN devrait plutôt s’attaquer à la cause des disfonctionnements éventuels, et cette cause est double. Ce sont SARKOZI puis HOLLANDE qui fait la même politique que son prédécesseur : moins de crédits pour la fonction publique = moins d’emplois dans la fonction publique et plus de cadeaux aux employeurs qui, eux, n’embauchent pas.

 

© 2018